SORTIE PHOTO - Marseille - La Joliette 04-2018

 

04/2018 – SORTIE PHOTOS à Marseille - La Joliette

Le 18 avril, nous avions décidé, sur proposition de Marie-Jo, de visiter l'exposition organisée par JR au hall portuaire J1 récemment rénové. Une douzaine de membres avait prévu de s'y rendre, séduite par la renommée du photographe. C'était aussi l'occasion de visiter cet immense hangar rénové, le seul du domaine portuaire qui n'a pas été démoli. Mais finalement, les retours d'information sur cette expo nous ont découragé et seuls quatre d'entre nous sont partis pour visiter le quartier des docks. Pour savoir qui, voir les photos !
Dans ce quartier toujours en ébullition, les inaugurations prestigieuses se succèdent à bon rythme. Après le Mu CEM, les Docks, le Silo, les Terrasses, la tour CMA-CGM, bientôt la tour La Marseillaise de Jean Nouvel. Et tout ce quartier qui périclitait dans les années 1950 prend indéniablement une nouvelle vie. Nous avons visité tous ces ensembles à l'exception du Mu CEM qui a déjà vu plusieurs expéditions d'Arc-Images. Évidemment, nous sommes restés au pied des tours et même du Silo, mais nous avons arpenté l'étage commercial des docks et l'étage exposition du J1. Et les sujets de photo ne manquent pas. En voici un bref aperçu.
Les Docks sont sans doute l'ensemble le plus emblématique du port. Pas difficile de deviner la portée symbolique des chiffes clé ! 365m de long, 52 portes, 7 étages, 4 cours intérieures. Pour rester dans l'idée, nous y avons fait les 100 pas.
Le hangar J1 est le dernier hangar situé sur les bassins historiques du port, les trois autres ayant été démolis pour adapter les bassins au transport moderne des passagers. Les bateaux accostent toujours des deux côtés du J1 (photo). Les étages 0 et 1 sont un terminal de voyageurs et une gare et l'étage 2 depuis 2013 est un immense hall d'exposition. Les môles J1 à J4 datent des années 1930. Par exemple l'ancien môle J4 héberge maintenant le Mu Cem.
Au fait pourquoi donc J ? J comme Joliette bien sûr ! A votre avis, combien de Marseillais savent que ce nom vient de Jules César qui avait établi son camp dans ce quartier lors de la guerre civile avec Pompée ? (Les Marseillais avaient choisi de soutenir Pompée et vous connaissez la suite).
L’artiste français JR (qui n'est pas originaire de Dallas) a investi le J1 pour l'exposition Amor Fati (mot à mot l'amour du destin, c'est plutôt l'idée d'accepter son destin). Son idée est de « mettre en scène l’amour porté par Marseille à la mer et aux voyages ». Nous n'avons pas été attiré par cette mise en scène, nous contentant d'admirer depuis le hangar les points de vue sur le port et le Frioul.
Sur le chemin du retour, bien qu'étant en avril, nous avons fait halte à la Belle de Mai pour voir la rafraîchissante expo « Quel amour d'enfant ! » aux archives municipales.
Ce fût au total une journée très agréable, merci à Marie-Jo de cette suggestion même si nous nous sommes montrés déviants ! Exceptionnellement, nous n'avons pas jugé bon d'organiser une séance de projection pour seulement quatre personnes.

Gérard DEGOUTTE

 

 

 

 

 

Haut de page